Les opérations de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques fortes de deux nouveaux directeurs non-exécutifs

Johannesburg, le 21 mai 2020 : La Société d’assurance de l’ARC (ARC Ltd) a nommé deux nouveaux directeurs non-exécutifs, M. Jürgen Meisch et M. Phillip Pettersen qui, en rejoignant son Comité de direction, apporteront leurs conseils et une surveillance stratégiques à ses opérations.

Les nouveaux directeurs se sont joints à un groupe d’autres experts dirigés par M. Abdoulie Janneh et le Dr Frannie Leautier, respectivement président par intérim et présidente suppléante.

En un peu plus de 6 ans d’activité, l’ARC Ltd a versé 60 millions USD en indemnités aux gouvernements du Sénégal, de la Mauritanie et du Malawi à la suite d’épisodes de sécheresse survenus en 2014, 2015 et 2019. Ces fonds ont servi à aider plus de 2,1 millions de personnes dont les moyens de subsistance dépendent de l’agriculture, à prévenir la perte des gains péniblement acquis en matière de développement et à préserver plus de 924 689 têtes de bétail. Les gouvernements ont utilisé le financement fourni par l’ARC Ltd pour accroître les transferts en espèces, subventionner les aliments pour le bétail, reconstituer les réserves alimentaires épuisées et distribuer des aides alimentaires d’urgence.

S’exprimant sur les nominations, le Sous-Secrétaire général des Nations Unies et Directeur général de l’Institution de l’ARC Mohamed Beavogui a déclaré : «Nous avons toujours été guidés par le principe selon lequel la qualité de notre travail dépend de la capacité de notre personnel. Les résultats impressionnants que nous avons enregistrés au fil des ans témoignent de ce principe. Nous espérons que les nouveaux directeurs donneront un nouvel élan et une expertise hors du commun à nos opérations afin de servir nos États membres encore plus efficacement. »

Exprimant sa confiance dans l’intégrité des nouveaux directeurs, le directeur exécutif de l’ARC Ltd, M. Lesley Ndlovu, a déclaré : «Un dénominateur commun que j’ai pu constater chez l’ARC est le professionnalisme des femmes et des hommes constituant son équipe dirigeante et son personnel. Le processus rigoureux de sélection des nouveaux directeurs, non seulement sur la base de leurs vastes qualifications professionnelles, mais surtout de leur profonde passion pour le secteur, conforte la confiance des diverses parties prenantes dans notre capacité à recruter les bonnes personnes pour obtenir les résultats souhaités. »

L’ARC Ltd est une filiale financière de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC), une agence spécialisée de l’Union africaine créée pour aider les États membres à lutter contre l’impact des catastrophes naturelles sur les personnes vulnérables. L’ARC transfère le fardeau des risques météorologiques et autres risques de catastrophes naturelles loin des gouvernements afin de leur permettre de renforcer leur résilience et de mieux planifier, se préparer et réagir aux événements extrêmes. Il s’agit d’un partenariat public-privé innovant qui vise à faciliter le développement économique en Afrique et à donner aux gouvernements les moyens de protéger leurs populations vulnérables de l’impact des catastrophes naturelles grâce à la fourniture d’une assurance souveraine. Financé par le ministère du Développement international du Royaume-Uni (DFID) et le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) par l’intermédiaire de la Banque allemande de développement (KFW), l’ARC Ltd est une mutuelle d’assurance qui sera au final entièrement détenue par les pays africains souverains.

Le mandat des nouveaux directeurs a débuté le 1er mai 2020 et sera valide pour une durée de 3 ans.


Les directeurs non-exécutifs :

Jürgen Meisch est le fondateur et l’unique actionnaire d’Achalm Capital GmbH depuis avril 2014 après une carrière active de plus de 30 ans dans l’industrie mondiale des services financiers. Pendant 10 ans, il a été directeur financier et membre du conseil exécutif du grand groupe d’assurance allemand Gothaer (2004-2014) où il était responsable de la gestion des actifs, des produits financiers, de la réassurance et des opérations internationales du groupe.

Avant Gothaer, Jürgen a occupé plusieurs fonctions dans des sociétés internationales de renom, dont Morgan Stanley où il dirigeait l’entreprise allemande de titres à revenu fixe, et chez Cologne Re qui faisait partie des activités de réassurance de la société Berkshire Hathaway, où il était membre du Conseil d’administration en charge de la gestion des actifs, entre autres. Au cours de sa carrière en entreprise, Jürgen Meisch a vécu et travaillé à Munich, New York, Londres, Francfort et Cologne.

Jürgen a suivi des études de gestion européennes (European Business Administration) à Reutlingen et Londres et est titulaire d’un double diplôme.

En avril 2014, Jürgen Meisch a commencé à travailler en tant que consultant en gestion à travers Achalm Capital et a occupé divers postes de direction, principalement dans les secteurs internationaux de l’assurance et de la gestion d’actifs, et a également travaillé à réaliser des investissements stratégiques pour son entreprise.


 
M. Phillip Pettersen est membre professionnel du Conseil d’administration et un directeur agréé (Chartered Director). Il siège actuellement au Conseil d’administration d’Africa Reinsurance Corporation South Africa Ltd, de Regis Holdings Limited (cotée à la Bourse de Maurice (SEM), d’International Assurance PCC Limited (Maurice) et d’Ivory Holdings (Pty) qui comprend le Groupe firstEquity Insurance et SATIB, pour n’en nommer que quelques-uns.

Phillip travaille dans les services financiers depuis 46 ans et a travaillé en Afrique du Sud, à Londres, en Suisse et aux Bermudes. Au cours de cette période, il a travaillé pour Alexander Forbes (directeur exécutif chez Forbes Re) et a été transféré à Londres en tant que directeur exécutif de Nelson Hurst Reinsurance (aujourd’hui Lockton’s) avat de devenir le chef du département de «nouvelles solutions» (New Solutions) chez Partner Re en Suisse où il a donné libre cours à sa passion pour les obligations catastrophe, les Industrielles Loss warranties (ILWs)de pertes (ILW), les indemnité hypothécaires, les contrats d’échange sur le risque de défaut en réassurance, etc.

Cette expérience a été davantage renforcée en travaillant en tant que courtier chez Lloyds avec Benfield Greig au sein de la division ReMetrics. En 2006, il a déménagé aux Bermudes en tant que directeur exécutif de la compagnie Towers Perrin Re.

Phillip est membre du South African Institute of Directors (l’Institut des directeurs d’Afrique australe) et un associé du Chartered Insurance Institute au Royaume-Uni (UK CII) et de l’Insurance Institute of South Africa avec des spécialités en réassurance. Il a remporté divers prix et distinctions, dont le prix de réassurance «Boleslaw Monic» du UK CII, parmi d’autres de l’institut local. Durant sa carrière, il a porté les titres de professionnel agréé en assurance (Chartered Insurance Practitioner), de courtier agréé (Chartered Broker) et de gestionnaire des risques agréé (Chartered Risk Manager).

M. Pettersen est un adepte du tout-terrain et détient un certificat de compétence  «Yachtmaster» de la Royal Yachting Association du Département des Transports avec approbation commerciale. Il est également un plongeur passionné et est titulaire d’un certificat de plongeur en eau libre PADI.

À propos de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC) :

La Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC) est composée de l’Institution de l’ARC et de la Société d’assurance de l’ARC (ARC Ltd). L’Institution de l’ARC a été créée en 2012 en tant qu’institution spécialisée de l’Union africaine pour aider les États membres à améliorer leurs capacités afin de mieux planifier, préparer et répondre aux catastrophes météorologiques. L’ARC Ltd est la filiale financière de l’Institution de l’ARC. Elle a été créée en 2013 pour fournir une assurance aux États souverains participants. Il s’agit d’une mutuelle d’assurance offrant des services de transfert de risques aux États membres à travers la mutualisation des risques et l’accès aux marchés de la réassurance. Elle est détenue par les États membres disposant de contrats d’assurance en vigueur ainsi que par la Banque allemande de développement (KFW) et le ministère du Développement international du Royaume-Uni (DFID) en tant qu’apporteurs de capitaux.

Avec l’appui du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de la Suède, de la Suisse, du Canada, de la France, de la Fondation Rockefeller et des États-Unis, l’ARC aide les États membres de l’Union africaine à réduire les risques de pertes et de dommages causés par les événements météorologiques extrêmes affectant les populations africaines en apportant, à travers une assurance souveraine des risques de catastrophe, des réponses ciblées aux catastrophes naturelles de manière plus opportune, économique, objective et transparente. L’ARC utilise désormais son expertise pour aider à lutter contre d’autres menaces majeures auxquelles le continent est confronté, dont les foyers et les flambées épidémiques.

Pour plus d’informations www.africanriskcapacity.org

Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/arcapacity?lang=en

CONTACT MEDIA

Chinedu Moghalu chinedu.moghalu@arc.int;    chinedu.moghalu@wfp.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *